Comment partagez-vous votre foi ?

Des amis sur un bâtiment

Pensons à un ami, un voisin, un membre de la famille ou un collègue qui n’a pas une relation solide avec Jésus. Comment partagerions-nous notre foi avec eux ?

Matthieu 28:18-20, également connu sous le nom de « La Grande Mission », est un excellent point de départ :

« Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. »

Matthieu 28:18-20

Dans le grec original, l’expression « faire des disciples » est en fait un ordre destiné aux « disciples ». Ce n’est pas une suggestion que Jésus fait – c’est un ordre urgent et continu, et c’est le point focal de la Grande Mission.

En appliquant la Grande Mission dans nos vies, voici 3 façons dont nous pouvons faire des disciples :

  1. Allez

  2. Le mot grec original utilisé pour « allez » exprime une action continue. Ce n’est pas nécessairement un ordre de quitter notre travail ou notre maison et d’engager des débats avec des inconnus.

    Au lieu de cela, ce verbe montre que nous faisons des disciples, en développant des relations avec les personnes avec lesquelles nous parlons chaque jour – au travail, à l’école et même à l’épicerie. En fait, Jésus dit : « en vivant votre vie, entrainez et apprenez aux autres à me suivre. »

    Avant de continuer, il est important de préciser que le verbe « allez » ne signifie pas toujours quitter notre pays. Lorsque que Jésus appelle ceux qui le suivent à faire des disciples « de toutes les nations », Jésus parlait également à des disciples juifs qui évitaient d’interagir avec d’autres ethnies. Son commandement les mettait au défi de tendre la main aux conquérants romains, aux voyageurs éthiopiens et aux voisins samaritains dans leur propre ville, ainsi qu’à l’étranger.

    En d’autres termes, Jésus leur montrait que le christianisme n’est pas exclusif à une race, une ethnie ou un pays, c’est pour tout le monde. Toujours. Et les personnes avec lesquelles nous interagissons chaque jour sont généralement celles que Dieu nous demande instamment d’atteindre.

    Alors, qui Dieu a-t-il placé autour de nous, et comment pouvons-nous les atteindre aujourd’hui ?

    Conseil : Pour nous aider à démarrer, partageons un verset illustré encourageant avec quelqu’un, ou demandons à quelqu’un comment nous pouvons prier pour lui, puis ajoutons ses demandes à notre Liste de prière YouVersion.

  3. Baptisez

  4. Quand nous pensons au « baptême », qu’est-ce qui nous vient à l’esprit ? Si nous avons dit « plonger quelqu’un dans l’eau », nous n’avons pas tort ! Mais le but du baptême est d’exprimer extérieurement un changement de cœur intérieur. C’est à la fois une expression symbolique de la foi et un acte d’obéissance et de repentance. C’est pourquoi c’est la prochaine étape naturelle qu’une personne franchit après avoir pris la décision de croire en Christ et de le suivre.

    Nous pouvons aider les gens à décider de franchir cette étape en ayant des conversations honnêtes avec eux sur ce que signifie suivre Jésus, en répondant à leurs questions sur Dieu, puis en les invitant à prendre part à l’acte physique du baptême.

    Le baptême est important parce que c’est quelque chose que Jésus a fait, et il a également commandé à ses disciples de baptiser les autres. Ainsi, lorsque nous participons au baptême, nous vivons comme Jésus et nous lui obéissons. Cet acte public nous permet de nous identifier à la mort et à la résurrection du Christ, de nous repentir de la façon dont nous vivions auparavant et de célébrer la nouvelle vie éternelle que nous avons grâce au sacrifice de Jésus.

    Conseil : Au fur et à mesure que nous développons des relations avec des personnes qui pourraient envisager de se faire baptiser, voici quelques questions que nous pouvons leur poser…

    • Croyez-vous que vous avez besoin de Jésus ?
    • Que signifie pour vous croire en Jésus ?
    • Croyez-vous que Jésus est mort pour vous et qu’il est ressuscité ?
    • À quoi cela ressemble-t-il de suivre Jésus ?
    • Comment avez-vous demandé à Dieu de vous pardonner vos erreurs passées ?
    • Avez-vous invité Jésus dans votre vie ?
  5. Enseignez

  6. Enseigner à quelqu’un est un processus en deux étapes : il s’agit de transmettre des idées à quelqu’un et de mettre constamment en pratique les choses que nous enseignons. Cela n’a pas besoin d’être formel, et selon la Grande Mission, cela se fait souvent pendant que dans notre vie, nous allons et nous baptisons.

    Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que nous ne pouvons pas demander aux gens d’observer ce que Jésus nous a ordonné à moins que nous n’observions nous-mêmes ses commandements.

    Voulons-nous que les gens apprennent l’amour de Dieu ? Alors, nous devons montrer l’amour de Dieu aux gens. Voulons-nous que les gens apprennent la compassion de Jésus ? Alors, nous devons faire preuve de compassion. Voulons-nous que les gens donnent généreusement ? Alors, nous devons être de bons intendants de notre argent. Voulons-nous que les gens étudient la Parole de Dieu ? Eh bien, nous devons l’étudier de notre côté.

    Donnons l’exemple de ce que signifie être un disciple en laissant quelqu’un nous accompagner pendant que nous prions, que nous étudions la Parole de Dieu, que nous équilibrons nos finances et vivons notre vie quotidienne.

    Conseil : Essayons d’inviter quelqu’un à compléter un plan biblique avec nous. Cliquons sur le lien ci-dessous pour parcourir les plans.

Voir les plans

En fin de compte, notre objectif n’est pas d’obliger les gens à suivre Jésus, car Dieu seul peut changer la vie de quelqu’un. Mais nous pouvons vivre chaque jour avec cette volonté, chercher des occasions de développer des relations avec les gens qui nous entourent et montrer aux autres ce que signifie connaître Dieu et le faire connaître. Partager notre foi, c’est partager nos vies, et en faisant cela, nous aurons des opportunités de faire des disciples.

Souhaitons-nous en savoir plus sur ce que signifie suivre Jésus ?

Voici trois passages bibliques qui peuvent vous aider à le découvrir.

FacebookPartager sur Facebook

TwitterPartager sur Twitter

EmailPartager par email

Que signifie être chrétien ?

Quelqu'un qui prie devant un lac

Vous avez décidé de suivre Jésus ? Quelle est la suite maintenant ?

Nous avons tous une idée de ce à quoi devrait ressembler le fait de suivre Jésus. Mais si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, nos points de vue sont souvent influencés par nos valeurs culturelles, nos croyances, nos antécédents et ce qui se passe actuellement dans le monde qui nous entoure. Si nous faisions abstraction de ces influences extérieures, à quoi ressemblerait réellement un disciple de Jésus ?

Notre culture changera et les valeurs évolueront, mais la Parole de Dieu révélera toujours ce que signifie être un chrétien.

Aujourd’hui, nous allons examiner trois passages de la Bible qui nous aideront à comprendre comment suivre Jésus. Ces étapes ne constituent pas une liste exhaustive, mais elles nous donneront un aperçu de ce que signifie vivre comme Jésus au quotidien.

Aimez Dieu

« Maître, quel est, dans la Loi, le commandement le plus grand ? Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. C’est là le commandement le plus grand et le plus important. Et il y en a un second qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Tout ce qu’enseignent la Loi et les prophètes est contenu dans ces deux commandements. »

Matthieu 22:36-40

Ce passage est souvent appelé « le plus grand commandement » car, avec celui-ci, Jésus résume en peu de mots toute la loi de l’Ancien Testament. Jésus a parfaitement mis en application ce commandement lorsqu’il a donné sa vie pour nous.

Mais avant d’aller plus loin, il est important de souligner que ce commandement comporte trois parties : aimer Dieu, aimer les autres et s’aimer soi-même. Ces actions sont liées entre elles et ne sont possibles que si nous laissons d’abord Dieu nous aimer. Lorsque nous acceptons l’amour de Dieu pour nous, nous pouvons alors l’aimer en retour et le laisser changer la façon dont nous nous voyons. Et lorsque nous apprenons à nous regarder comme Dieu nous regarde, nous commençons aussi à aimer les autres comme Dieu nous aime. Ainsi, si nous voulons obéir à ce commandement, nous devons suivre l’exemple de Jésus et chercher Dieu comme il l’a fait :

Jésus passait intentionnellement du temps seul avec son Père, il parlait régulièrement avec Dieu, et il plaçait la volonté de Dieu avant ses propres désirs.

Pour nous, cela peut consister à réserver chaque jour un moment spécifique où nous nous consacrons à l’étude de la Parole de Dieu et à la prière. Nous pouvons tout confier à notre Père céleste. Nous pouvons partager nos émotions avec lui, lui demander d’intervenir dans nos circonstances et même célébrer nos victoires avec lui. Nous pouvons aussi lui demander de nous montrer comment nous pouvons contribuer à l’avènement de son royaume sur terre. Avec Dieu, les possibilités sont infinies. Il veut passer du temps avec nous.

Lorsque nous donnons la priorité au moment que nous passons avec lui, nous commençons à comprendre qui il est et ce qu’il veut pour nous. Cela transforme la façon dont nous nous aimons et dont nous aimons les autres.

Et l’une des façons les plus simples d’apprendre à aimer les autres est d’analyser ce qu’est l’amour.


Aimez les autres

L’amour est patient, il est plein de bonté, l’amour. Il n’est pas envieux, il ne cherche pas à se faire valoir, il ne s’enfle pas d’orgueil. Il ne fait rien d’inconvenant. Il ne cherche pas son propre intérêt, il ne s’aigrit pas contre les autres, il ne trame pas le mal. L’injustice l’attriste, la vérité le réjouit. En toute occasion, il pardonne, il fait confiance, il espère, il persévère. L’amour n’aura pas de fin.

1 Corinthiens 13:4-8

Ce passage est une définition célèbre de l’amour, mais il définit aussi Dieu, car Dieu est amour. Ainsi, lorsque nous nous demandons si nos vies s’alignent sur le caractère de Dieu, nous pouvons utiliser ce passage pour jauger nos actions :

Puisque Dieu est patient avec nous, sommes-nous patients avec les autres ? Puisque Dieu nous pardonne, pardonnons-nous aux autres ? Puisque Dieu ne tient plus compte de nos fautes, abandonnons-nous nos rancunes ?

Cela ne signifie pas que nous agirons toujours de la bonne manière, mais le fait de nous poser ces questions peut nous aider à déterminer si nous nous rapprochons ou nous éloignons de Dieu.

Si nos pensées sont continuellement orgueilleuses, si nos paroles sont continuellement blessantes, si nos actions sont continuellement égocentriques, alors nous ne suivons probablement pas le commandement de Jésus d’aimer Dieu et les autres. Et si nous ne le faisons pas, nous appartenons peut-être à Jésus, mais cela ne signifie pas nécessairement que nous le suivons.

Heureusement, plus nous nous engageons à passer du temps avec Jésus, plus nous commencerons à agir comme lui.


Faites des disciples

« Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. »

Matthieu 28:18-20

Lorsque Jésus est monté au ciel, il a dit à ses disciples d’aller faire d’autres disciples. Le mot grec original qui est traduit par « faire des disciples » est matheteuo, qui signifie « former ».

Jésus ne dit pas « allez et forcez les gens à devenir des disciples ». Il dit : « Tout au long de votre vie, formez et enseignez les gens à me suivre, tout comme je vous ai enseigné à me suivre ».

Il peut s’agir de développer une relation avec le serveur du café du coin où vous allez régulièrement. Cela peut signifier acheter un repas à quelqu’un et lui faire savoir qu’il est apprécié. Ou encore, cela peut consister à prendre soin de vos enfants et à les traiter avec amour et affection.

Quels que soient les personnes que Dieu a placées autour de vous, montrez-leur ce que cela signifie de suivre Jésus. Et dans chaque situation, laissez vos actions être influencées par votre amour pour Dieu et pour les autres.

Sur laquelle de ces étapes devez-vous vous concentrer cette semaine ? Choisissez-en une et demandez à Dieu de vous montrer comment l’appliquer dans votre vie quotidienne.

FacebookPartager sur Facebook

TwitterPartager sur Twitter

EmailPartager par email

Comment découvrir la volonté de Dieu

Boussole

Qu’est-ce que Dieu veut que vous fassiez de votre vie ? Peut-être avez-vous une idée de ce à quoi Il vous appelle, mais vous aimeriez avoir une confirmation. Peut-être que vous n’êtes pas sûr de la volonté de Dieu … ou peut-être que vous essayez toujours de comprendre à quoi devrait ressembler une relation personnelle avec Dieu.

En fin de compte, la seule façon de connaître la volonté de Dieu est de passer du temps à le connaître. C’est en s’approchant de Dieu que sa direction devient évidente. Alors, comment faisons-nous cela ?

Il n’y a pas façon de faire parfaite, mais il y a des conseils que nous pouvons appliquer et qui vont nous aider.

Voici 4 conseils pour nous aider à découvrir la volonté de Dieu :

Cherchez Dieu par la prière

Pensons à une conversation récente avec un ami proche. Si nous le connaissons depuis un certain temps, nous savons probablement ce qu’il aime ou pas sans le lui demander, car plus nous sommes proche de quelqu’un, plus nous le comprenons.

Il en va de même pour notre relation avec Dieu. Connaître la volonté de Dieu sera le résultat des conversations honnêtes que nous aurons avec Lui. C’est pourquoi nous devons prendre l’habitude de Lui parler régulièrement, de tout.

La prière ne consiste pas seulement à demander à Dieu ce qu’Il veut que nous fassions – il s’agit de savoir qui Dieu est.

Priez avec nous


Consulter les Écritures

La volonté de Dieu pour notre vie ne contredira jamais ce qui figure dans les Écritures. Aussi , dans le même temps que nous apprenons à connaître Dieu par la prière, familiarisons – nous avec Sa Parole.

Plus nous étudions la Bible, plus nos désirs commenceront à refléter la volonté de Dieu. Et quand cela se produira, nous pourrons en toute confiance demander n’importe quoi à Dieu — et Il nous entendra.


Écouter le Saint-Esprit

Écouter le Saint-Esprit nécessite souvent de faire taire le bruit autour de nous. Lorsque nous nous débarrassons des distractions et arrêtons les fixations sur des sentiments de peur, nous pouvons commencer à remarquer la présence pacifique de Dieu dans notre situation actuelle.

Alors, pendant que nous prions et que nous sondons les Écritures, demandons à Dieu mettre en lumière tous les sentiments que nous devrions abandonner, et tous les autres auxquels nous devons accorder une attention particulière. Laissons le Saint-Esprit nous guider tout au long de ce processus, et gardons ceci à l’esprit: nous pouvons nous sentir indécis et vivre malgré tout la paix de Dieu.


Cherchons la confirmation auprès de personnes sages

Le dernier mot sur ce qu’est la volonté de Dieu, doit venir de Dieu lui-même, mais il est sage de demander l’avis de personnes de l’extérieur en qui nous avons confiance. Envisageons d’inviter plusieurs personnes qui sont plus avancées dans leur cheminement de foi à être notre « sage conseiller. » Demandons-leur de rechercher ensemble la volonté de Dieu pour notre vie.

Cette étape doit être effectuée en parallèle des précédentes. Rechercher des conseils avisés devrait confirmer ce que nous sentons que Dieu nous a déjà dit de faire mais cela ne doit pas remplacer le fait de parler directement à Dieu.

Ajouter des amis à votre Bible App


Et maintenant ?

Nous ne comprenons pas toujours tout, mais plus nous essayons de comprendre la volonté de Dieu, plus cela devient simple. Dieu nous a créé dans ce but, et Il veut que nous soyons impliqué dans l’action de voir son Royaume venir « sur la terre comme il est au ciel. »

Lorsque nos désirs s’alignent sur les désirs de Dieu, Il peut nous faire confiance pour faire ce qui est juste. Mettre en application ces conseils nous aidera à le faire, mais ce sera un engagement à vie qui implique la recherche de Dieu chaque jour.

FacebookPartager sur Facebook

TwitterPartager sur Twitter

EmailPartager par email

Comment prier: un guide de prière en 6 étapes

Une personne qui prie

« Prière. » Quand vous voyez ce mot, quelles pensées ou images vous viennent à l’esprit ? Est-ce que parler à Dieu est simple pour vous ? Ou bien avez-vous du mal à prier ?

Savoir quoi dire à Dieu ne semble pas toujours facile, et parfois, la prière est troublée par notre mauvaise compréhension de ce à quoi devrait ressembler une conversation avec Dieu.

« Voici donc comment vous devez prier… »

Il y a 2000 ans, Jésus a enseigné à ses disciples à prier comme ceci :

Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié !
Que ton règne vienne ;
que ta volonté soit faite
sur la terre
comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien et
pardonne-nous nos offenses
comme nous pardonnons à ceux
qui nous ont offensés;
et ne nous induis pas en tentation,
mais délivre-nous du mal.

MATTHIEU 6:9-13

Ceci est maintenant un exemple célèbre sur la façon de prier. Mais comment l’appliquer à notre vie quotidienne au XXIe siècle ?

Tout d’abord, nous devons comprendre comment il ne faut pas prier. Avant d’enseigner le Notre Père, Jésus a dit à ses disciples: « lorsque vous priez, priez votre Père dans le secret… » et « En priant, ne multipliez pas de vaines paroles,…car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. »

Si Dieu sait déjà ce dont nous avons besoin, alors la prière ne concerne pas simplement les mots que nous disons. Si nous prions pour impressionner les gens, ou si nous traitons la prière comme une simple case à cocher, alors nous manquons le pouvoir de la prière.

La prière est et sera toujours une conversation dynamique avec Dieu. Lorsque nous réalisons cela, la prière du Seigneur devient un cadre libérateur qui nous permet de parler à Dieu chaque jour.

Voici un guide de prière en 6 étapes qui peut être une aide :

  1. Se recenter sur Dieu.
  2. « Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié… »

    Inspirez profondément et concentrez-vous sur ces mots: « Notre Père qui es aux cieux ! ».

    Expirez lentement en disant : « Que ton nom soit sanctifié. »

    Répétez ceci plusieurs fois, et prêtez attention à tous les aspects du caractère de Dieu qui vous viennent à l’esprit. Passez ce temps à vous concentrer sur la grandeur de Dieu.

  1. Réalignez votre volonté.
  2. « Que ton règne vienne… »

    Dieu a toujours été en train d’accomplir sa volonté sur la terre. Alors maintenant, réfléchissez à ceci : lorsque vous alignez votre volonté avec celle de Dieu, vous recherchez activement Son Royaume.

    Faites le silence autour de vous et demandez à Dieu de vous montrer comment vous pouvez contribuer à faire Sa volonté aujourd’hui.

  1. Revelez vos inquiétudes.
  2. « Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien … »

    Imaginez que vous tenez vos mains devant vous, comme si vous vouliez que Dieu y mette quelque chose. Lorsque vous confiez à Dieu vos préoccupations, que vous donne-t-il en retour ?

    Faites la liste de vos préoccupations et nommez-les une par une. Chaque fois que vous exprimez une préoccupation, essayez de dire à Dieu « Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien. »

    Demeurez sur cet exercice aussi longtemps que vous en avez besoin.

  1. Repentez-vous et répondez.
  2. « pardonne-nous nos offenses,… comme nous aussi nous pardonnons… »

    À quoi vous accrochez-vous que vous devriez abandonner ? Y a-t-il quelque chose que vous devez confesser maintenant ? C’est peut-être une blessure que vous ne pouvez pas oublier, un comportement que vous avez du mal à changer, une dépendance que vous n’avez pas vaincue ou une erreur que vous continuez à pratiquer.

    Dieu vous invite à venir tel que vous êtes et à lui répondre. Dites-lui ce que vous pensez, puis créez un espace pour pouvoir l’entendre.

  1. Demandez la protection de Dieu.
  2. « … délivre-nous du mal … »

    Nous avons tous été sauvés de quelque chose. De quoi Dieu vous a-t-il sauvé ?

    Remerciez-le pour sa fidélité et faites-lui savoir où vous avez besoin d’aide. Pensez à prier au nom d’autres personnes qui peuvent également avoir besoin de protection. Souvenez-vous que même lorsque les situations semblent désespérées, il n’y a rien que Dieu ne puisse faire.

  1. Réjouissez-vous et réfléchissez.
  2. Célébrez ce que Dieu a fait dans votre vie et cherchez des moyens de l’adorer tout au long de votre journée.

    Ensuite, passez quelques minutes à réfléchir à ce moment passé avec Dieu. Que vous a-t-il montré ? Pensez à ajouter tous les faits marquants dans votre liste de prière YouVersion.

Lorsque nous commencerons à prier comme Jésus l’a fait, nous commencerons à expérimenter l’intimité avec Dieu comme Jésus l’a fait. Et quand nous laissons la prière façonner notre façon de vivre, nous commençons à réaliser que nous pouvons nous approcher de Dieu à tout moment avec confiance, vulnérabilité et confiance.

FacebookPartager sur Facebook

TwitterPartager sur Twitter

EmailPartager par email

Comment faire que votre temps compte :

Coucher de soleil sur l'eau

Sonde-moi, ÔDieu, et connais mon cœur! Eprouve-moi et connais mes pensées! Regarde si je suis sur une mauvaise voie, et conduis-moi sur la voie de l’éternité.

Psaume 139:23-24

Faites une pause et prenez une profonde inspiration. Ce faisant, réfléchissez à l’année passée. Qu’a fait Dieu dans votre vie depuis Pâques 2020 ?

Lorsque vous êtes au milieu d’une longue saison, il peut être facile d’oublier ce que Dieu fait au cours de nos situations. C’est l’une des raisons pour lesquelles mediter sur la Parole de Dieu est si important: cela nous aide à ralentir et à nous souvenir que Dieu est fidèle à chaque saison de la vie.

Alors que nous nous préparons pour le dimanche de la résurrection, décidons de passer du temps à méditer sur la fidélité de Dieu en étudiant le verset du jour.

Voici trois façons de le faire :

Si vous disposez de 5 minutes …

Ouvrez votre Bible App et recherchez le verset du jour. Avant de commencer à lire, demandez à Dieu de vous faire prendre conscience de tout ce qu’Il veut vous montrer. Ensuite, lisez lentement le verset, en prêtant une attention particulière à tous les mots qui se détachent à vos yeux.

Demandez-vous: Que me révèle ce verset sur la nature de Dieu ? Quel est le point principal de ce passage ? Comment puis-je appliquer cela à ma vie quotidienne ?

Terminez ce temps en demandant à Dieu de vous aider à réfléchir sur ce verset tout au long de votre journée.

Si vous disposez de 15 minutes …

Une fois que vous avez lu le verset du jour, appuyez sur « Comparer les versions » et sélectionnez de 3 à 5 versions de la Bible que vous souhaitez comparer. Lisez chaque version et prêtez attention aux variations linguistiques. Permettez à ces différences de vous donner une compréhension élargie du verset.

Demandez-vous: Comment chaque version aborde-t-elle le texte ? Qu’est-ce que j’apprends sur Dieu en comparant les versions ? Quels mots ou expressions se détachent pour moi ?

Écrivez tout ce que Dieu vous montre, puis demandez-Lui de vous aider à appliquer ce verset à votre vie.

Si vous disposez de 30 minutes …

Passons les cinq premières minutes à amener à notre esprit toute préoccupation ou problème qui se dispute notre attention. Demandez à Dieu de vous montrer les vérités dans Sa Parole, puis lisez lentement le Verset du Jour et comparez les versions.

Après avoir fait cela, tapez la référence du verset dans Découvrir pour voir les ressources associées. Choisissez une ressource à étudier dans le cadre de votre temps de réflexion.

Posez-vous la question: Quelle perspective cette ressource offre-t-elle ? Comment cela influence-t-il ou confirme-t-il ce que Dieu m’a montré à travers le verset du jour ? Quel écho cela trouve t-il en moi et comment puis-je l’appliquer à ma vie ?

Une fois que vous avez terminé, écrivez 2-3 points à retenir à propos des Écritures que vous avez étudiées. (Vous pouvez même essayer cette méthode d’étude)


Une fois que vous avez terminé votre méditation, passez quelques minutes à demander à Dieu de vous rappeler tout au long de la journée tout ce que vous avez appris. Répétez ce processus tous les jours jusqu’au dimanche de la résurrection.

FacebookPartager sur Facebook

TwitterPartager sur Twitter

EmailPartager par email